22e Journée Annuelle – 2 août 2003 à Wissembourg

Revue de Presse


Diaspora – 22e journée annuelle des Alsaciens de l'étranger (L'Alsace, 27.07.2003)

La 22e Journée annuelle des Alsaciens de l'étranger aura lieu le 2 août à Wissembourg, à l'initiative de l'Union internationale des Alsaciens de l'étranger.

L'UIAE, dont le siège est à Colmar, regroupe 25 associations et des centaines d'Alsaciens expatriés dans quelque 106 pays. […] L'UIAE est actuellement présidée par François Brunagel, président d'honneur de l'Association pour la promotion de l'Alsace en Belgique. Son secrétariat est dirigé par Michèle Muller, agent de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Colmar, et hébergé par la CCI. L'Union a été créée à Colmar en septembre 1981 à l'initiative d'Albert Ley, président des Alsaciens de Côte d'Ivoire , et de François Brunagel.

* Renseignements et inscriptions au secrétariat de l'Union internationale des Alsaciens de l'Etranger, 68 avenue de la République à Colmar, tél./fax.* 03 89 23 95 61, e-mail : uia@alsacemonde.org


Alsaciens du bout du monde réunis à Wissembourg (Dernières Nouvelles d'Alsace, 01.08.2003)

Wissembourg accueille demain la 22e journée annuelle des Alsaciens de l'étranger. L'occasion pour les expatriés de se retrouver et d'échanger leurs expériences.

« Sans aucun doute, nous avons contribué à la prise de conscience de la dimension extérieure de l'Alsace » explique François Brunagel, président de l'union internationale des Alsaciens de l'étranger (UIAE).  Cette association, créée en 1981, fédère les Alsaciens et associations d'Alsaciens établis hors des frontières. « A l'heure actuelle, l'UIAE peut compter sur un réseau de 2000 personnes, cadres supérieures ou artisans, représentant toutes les catégories socioprofessionnelles. Ses membres sont présents dans 106 pays de la Chine au Mexique ».  Car c'est bien d'un réseau qu'il s'agit. L'union répond à deux fonctions : apporter conseil et assistance aux associations d'expatriés afin d'aider l'implantation des Alsaciens à l'étranger, mais surtout animer et maintenir un réseau de compétences et de connaissances au service de l'Alsace.

Promouvoir la région

Car au delà des affinités qui peuvent exister entre gens de même origine, le but premier de l'UIAE est de promouvoir l'Alsace. « A ce titre, chacun de nos membres est un ambassadeur. L'Alsace est déjà présente à l'étranger à travers les représentations des institutions politiques locales et des chambres de commerce. Ces organismes traitent avec leurs homologues selon les voies officielles. Nous représentons le côté associatif, la relation passe sur un plan personnel, cependant nos actions sont complémentaires ».  Ainsi, l'UIAE est-elle directement présente depuis quelques années aux foires de Francfort et Bruxelles, mais les associations ne sont pas en reste et organisent régulièrement des concerts et des pièces de théâtre. « A l'étranger, nous ne représentons pas seulement l'Alsace, mais aussi la France. Nous sommes en quelque sorte le sourire régional de la France à l'étranger avec les valeurs que cela suppose : la culture, le terroir, la proximité, l'authenticité ». Pour cette 22e journée annuelle des Alsaciens de l'étranger, les congressistes visiteront samedi la cité de Wissembourg et le fort de Schoenenbourg. Un banquet sera servi à Cleebourg en présence des élus de la région et du département. Le ministre du Commerce extérieur, François Loos, sera également présent pour ce rassemblement annuel des promoteurs de l'Alsace à l'étranger.

Gireg Aubert


Alsaciens de l'étranger : cap sur l'Europe centrale (L'Alsace, 02.08.2003)

L'Union internationale des Alsaciens, qui participe à la promotion de notre région, veut susciter des associations dans les nouveaux pays de l'Union.

Cette année a été très difficile pour la communauté française dans bon nombre de pays qui ont connu des crises et nous le ressentons », souligne François Brunagel, président de l'Union internationale des Alsaciens de l'étranger qui fédère environ 2000 personnes à travers le monde. Cette année, ces Alsaciens de l'étranger, répartis à travers une centaine de pays, se retrouvent durant deux jours dans la région de Wissembourg. Leur objectif, rappelle-t-il, est d'« animer le réseau des Alsaciens dans les pays où ils se trouvent ». Ainsi, au-delà du « vécu » de chacun, « cette rencontre nous permet d'échanger nos expériences et d'améliorer nos pratiques », souligne le président, en citant le marché alsacien de Francfort, la quinzaine littéraire à Bruxelles, le marché de Noël de Madrid, etc.

L'image de l'Alsace

Ces manifestations, qui viennent en appui aux efforts des comités de prospection économique, permettent de « vendre » l'image de l'Alsace à l'étranger. Les collectivités alsaciennes en sont conscientes, qui appuient les Alsaciens de l'étranger, en soutenant financièrement leurs actions. « Même le ministre du Commerce extérieur nous appelle pour rencontrer les Alsaciens lorsqu'il se rend dans un pays », se félicite François Brunagel, en indiquant que François Loos retrouvera ses compatriotes ce midi, au banquet organisé à la cave viticole de Cleebourg. Cette année, plusieurs associations ? dont certaines, en Belgique, en Bavière, à Francfort, New York et Lausanne, comptent une centaine de membres ? ont changé de présidents. La plupart d'entre elles ont mis au point des sites internet qui ont été présentés, hier, lors de l'assemblée générale. Histoire de maintenir une certaine émulation? « Notre effort, dans les mois à venir, va porter sur les nouveaux pays de l'Union européenne », souligne encore François Brunagel ? ancien président des Alsaciens de Belgique ? conscient de la nécessité d'« créer des réseaux et des associations » en Europe centrale. Pour que l'Alsace, qui a des atouts à jouer dans ces pays, n'y soit pas absente.

Y.B.


Wissembourg – Les ambassadeurs de l'Alsace (Dernières Nouvelles d'Alsace, 02.08.2003)

A l'occasion de la 22e journée annuelle des Alsaciens à l'étranger, l'Union internationale des Alsaciens de l'étranger (UIAE) réunit environ 150 Alsaciens expatriés aujourd'hui à Wissembourg. Le programme les conduira à la cave de Cleebourg, ainsi qu'au fort de Schoenenbourg.

La 22e journée annuelle des Alsaciens de l'étranger se déroule aujourd'hui même à Wissembourg et ses environs. Hier soir, les responsables d'associations des Alsaciens à l'étranger de l'UIAE ont été les convives du Conseil général du Bas-Rhin au restaurant Le Cygne de Wissembourg. Créée en 1981, l'UIAE a vu le jour sous l'impulsion du président des Alsaciens de Côte d'Ivoire, Albert Ley, et de François Brunagel, alors secrétaire général de l'association pour la promotion de l'Alsace en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, qui préside l'UIAE aujourd'hui. Chaque année, les Alsaciens de l'étranger, établis dans plus de 106 pays, ont l'occasion de regagner leur terre natale, lors d'un rendez-vous annuel. L'association offre également la possibilité de « relations suivies » grâce à l'édition d'un bulletin d'information trimestriel, ainsi qu'à un réseau internet*.

Mal du pays

Accueillie hier soir par Pierre Bertrand, premier vice-président du Conseil général et maire de Wissembourg, la délégation des Alsaciens expatriés poursuit aujourd'hui son périple dans le Nord de l'Alsace, en visitant les caves de Cleebourg où le ministre François Loos doit les rejoindre. Puis, ils découvriront le fort de Schoenenbourg.  Les Alsaciens de l'étranger sont un élément important de la projection de l'Alsace hors ses frontières, jouant souvent le rôle « d'ambassadeurs » de leur région d'origine dans leur pays d'adoption. La 22e journée annuelle des Alsaciens de l'étranger participe ainsi à la promotion culturelle, touristique et gastronomique de l'Alsace, tout en luttant utilement contre le mal du pays.

  

H.K.

(*) www.alsacemonde.org


Wissembourg – Le sourire de l'Alsace à l'étranger (Dernières Nouvelles d'Alsace, 03.08.2003)

 

La visite d'une cave à vin à Cleebourg, très appréciée par les Alsaciens expatriés. (Photo DNA – Yves Dieffenbacher)

 

 

 

 

 

La 22e journée annuelle des Alsaciens à l'étranger s'est déroulée, hier à Wissembourg. L'union internationale des Alsaciens à l'étranger (UIAE) a réuni environ 150 personnes expatriées dans plus de 106 pays.

Une fois l'an, l'UIAE offre l'opportunité à ses membres de se retrouver sur leur terre natale à l'occasion d'une journée annuelle des Alsaciens à l'étranger. La 22e édition du genre s'est déroulée, hier à Wissembourg. « Cette journée revêt une double importance », selon le président de l'association, François Brunagel : elle permet aux Alsaciens expatriés d'exprimer leur « fidélité régionale » à travers cette manifestation collective. De plus, elle offre de prendre conscience de l'existence d'un réseau international de sympathies, de connaissances et de compétences.  « Nous sommes un peu le sourire de l'Alsace à l'étranger », a commenté le président de l'UIAE qui est l'un des membres fondateurs de l'association créée en 1981.

H.K.