Les Alsaciens du monde contre la fusion – DNA 1er juin 2015

Paru dans les DNA du  lundi le 01 Juin 2015

Les Alsaciens du monde contre la fusion

L'Union internationale des Alsaciens, par la voix de son président Gérard Staedel, exprime également son avis sur la fusion, en une grande région de l'Alsace, de la Lorraine et de Champagne-Ardenne. Cette réforme n'est « pas celle que les Alsaciens auraient souhaitée dans leur grande majorité », exprime M. Staedel. En effet, c'est une « entité alsacienne sans statut, engluée dans un patchwork artificiel », qui les attend.
Et, comme ce n'est pas « la taille » d'une région qui lui donne du poids, mais ses « prérogatives », M. Staedel milite pour « la réunion des deux départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin en un seul » et pour la « fusion des agences de promotion touristique et économique au sein d'une seule et même structure ». L'Alsace, ainsi, « doit reprendre la main », en s'appuyant sur l'initiative privée, y compris celle de tous les Alsaciens installés à l'étranger, mais aussi sur l'Eurométropole strasbourgeoise et les agglomérations. Les quelque 80 000 Alsaciens de l'étranger, qui valent aussi à la région son rayonnement dans le monde, ne se sentent pas « Alcaniens », appuie M. Staedel : « Même une réforme territoriale inique ne saurait gommer leur identité ».

Les commentaires sont fermés.